A cause d’un pet, il finit en prison


Cette scène de ménage aurait pu mal finir. En revanche, elle a commencé de façon plutôt rigolote.

En effet, vers 5h du matin, alors que le couple était au lit, le jeune homme de 28 ans se lâche et laisse échapper de son organisme une flatuosité pestilentielle. Un pet quoi.

Sa compagne de 40 ans, visiblement importunée par l’odeur nauséabonde émanant des draps conjugaux, décide d’ouvrir la fenêtre de la chambre, pour renouveler l’air. C’est alors qu’une dispute survient au sein du couple. L’homme, agacé par les remarques de la femme, se jette sur elle et essaie de l’étrangler.

Suite à la plainte de celle-ci auprès de la police, le jeune homme a été mis en garde à vue. La victime (du pet et de la tentative de strangulation) a été examinée par un médecin. Celui-ci n’a relevé aucune blessure grave suite à l’agression.

Quant au petomane fou, il a été libéré de sa garde à vue, mais devra prochainement assister à un stage de sensibilisation aux violences conjugales.

« C’est compris monsieur? La tentative d’asphyxie sournoise par flatulence fétide est in-ter-dite! »

Marie


Partager cet article

Noter cet article

WTF ?Ça craint.Pas mal.HahahaENORME (5 votes)

  1. fleurdecourge dit :

    Le pète un coup ça ira mieux, n’a visiblement pas fonctionné

  2. AurelBZH dit :

    Donc si on résume c’est pas a cause d’un pet et il a pas finit en prison… merci Abrutis pour cet article.

Ajouter un com