Un perroquet complice arrêté par la police


En Colombie, la semaine dernière, les 300 policiers mobilisés pour venir à bout d’un trafic de drogue et d’une série de vols ont du être très frustrés.

Dans le cadre d’un raid très organisé afin de coincer des trafiquants, le groupe armé a dû faire face à une situation plutôt insolite: au moment où ils ont fait irruption dans la maison qui servait de planque, une voix éraillée s’égosillait : « Cours, cours ou le chat t’attrapera ! » Une alarme anti-police? Oui! Mais en chair, en os et à plumes! Un perroquet, parfaitement dressé à faire le guet, avait bien rempli sa mission en prévenant les trafiquants de l’arrivée des troupes policières.

Résultat: aucun voleur ni trafiquant n’a été arrêté. Le perroquet (quelle balance!), lui, a été confié à une organisation protectrice des animaux. SudPresse affirme qu’après son arrestation, l’animal à plumes criait encore « Cours, cours ! ».

Un perroquet dressé à faire la sirène, 300 policiers qui débarquent trop tard… Cette histoire ressemble à un cartoon.

Marie P.


Partager cet article

Noter cet article

WTF ?Ça craint.Pas mal.HahahaENORME (16 votes)